Mes rails motorisés pour timelapse - thomasmphotographie

Mes rails motorisés pour timelapse


Il y a quelque temps, j'avais réussi à terminer mon projet de rail motorisé pour effectuer des timelapses avec un mouvement supplémentaire lors des prises de vues, donnant à la vidéo finale une autre dimension.

Mon projet "Le Cotentin - Entre Terres et Mer" est constitué en grande partie de séquences créées grâce à ce rail.

Dans ce petit article sans prétentions, je vais vous montrer un petit peu son principe de fonctionnement, et également vous expliquer pourquoi j'ai décider d'en recréer un nouveau!


Parlons dans un premier temps du système dans sa globalité, il s'agit à la base d'une carrelette de carreleur. Je l'ai utilisé pour sa fiabilité ainsi que pour la qualité de ses roulements à billes.
De la carrelette de base, j'ai donc gardé le système de roulements donc (le système central coulissant), ainsi que les deux pièces qui tenaient les barres en inox.

Les barres en inox de base devaient faire dans les 50cm il me semble, donc pas assez grand. J'ai acheté des barres en acier d'1,5m que j'ai fixé grâce aux pièces d'origine sur une règle en aluminium coupée à 1,7m.


Sur ce rail le principe est simple : Le moteur est fixé sur la partir mobile (le chariot) et la courroie est fixée de chaque côtés sur des équerres. Lorsque le moteur tourne, il entraîne le chariot avec lui et glisse le long du rail.

Mais voilà, après une utilisation intensive de ce rail il s'est avéré plusieurs choses :

- Je ne connais pas le poids qu'il faisait, mais je peux vous dire qu'il était lourd...très lourd! Le transporter dans les chemins abruptes de la Hague ou autre était une mission en elle même, donc niveau pratique, il n'était pas top !

- Le prix m'avait fait choisir les barres de translation du chariot en acier, je savais très bien qu'avec l'air salin des zones que j'avais l'habitude de visiter, la corrosion de mettrai pas beaucoup de temps à les attaquer...et ce fut le cas, et également lorsque le rail n'était pas utilisé.

A partir de ces constats, j'ai décidé de recréer un nouveau rail, plus pratique et plus léger, transportable partout et entièrement en aluminium afin d'éviter l'oxydation.

J'ai acheté cette fois-ci un rail tout prêt fait, sur un principe plus simple (pour la vidéo à la base) et je me suis dit que cela n'allait pas être très compliqué à transformer en rail motorisé avec deux trois modifications.

Pour réaliser ce rail il m'a fallu acheter :

- Un rail non motorisé en 80cm (ce modèle existe également en 60 et 120cm) avec fixation de la platine possible à plusieurs endroits:  https://www.amazon.fr/gp/product/B00LX1EREU/ref=oh_aui_detailpage_o04_s00?ie=UTF8&psc=1

- Une nouvelle rotule :  https://www.amazon.fr/gp/product/B017TU9YMS/ref=oh_aui_detailpage_o01_s00?ie=UTF8&psc=1

- des vis (pour photographie) de 1/4" et de 3/8" car ce rail à l'avantage d'avoir des filetages de ces deux diamètres un peu partout, ce qui permet de pouvoir se fixer aisément.

- Une nouvelle batterie 12V (l'ancienne était HS) :  https://www.amazon.fr/gp/product/B00PVJJOMU/ref=oh_aui_detailpage_o03_s00?ie=UTF8&psc=1

- Une nouvelle courroie 6mm car l'autre était légèrement usée et une poulie.

Et j'ai récupéré de l'ancien rail :

- Le moteur 12V / 16RPM (acheté sur Servocity.com, un site américain, cher en frais de port mais de très bonne qualité et avec un couple largement suffisant)

- La poulie moteur

- Le boitier de commande MX2 de chez Dynamic Perception qui permet le contrôle de un ou deux moteurs ainsi que de l'appareil photo (En continu / Move-shoot-move...)

Quelques pièces fabriquées supplémentaires et voilà le nouveau rail prêt à l'action : 

Comme vous pouvez le voir sur les photos ainsi que sur la vidéo ci-dessous, le principe à légèrement évolué par rapport au premier rail.

Le moteur n'est plus fixé sur le chariot mais sur le côté du rail, et la courroie elle est fixée au chariot.

1er test du nouveau rail

En bref je redécouvre le plaisir de faire des timelapses en translation avec ce rail, il est vraiment pratique, transportable partout et très léger.

Un autre gros avantage également est qu'il peut se fixer à plusieurs endroits sur le trépied comme sur la vidéo ou les photos, mais il peut aussi être posé au sol sur ses pieds réglables sans aucun problèmes.

Il ne me reste plus qu'à lui trouver un sac de transport et d'ajouter une prise pour le moteur sur le rail, et il sera parfait!

N'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous si vous avez une remarque ou une question ;-)

Powered by SmugMug Log In